TEST – BROOKS T7 RACER

Bon, ça fait un moment que je voulais écrire un billet sur les T7 racer mais j’attendais d’avoir un peu plus d’expérience et de kilomètres pour en parler avec plus de précision.

Voilà, c’est fait.

Brooks T7racer

Brooks T7 Racer

Fiche technique

Marque : Brooks
Chaussure : T7 Racer
Type d’utilisation : Route
Poids chaussure : 175g (Taille 42 1/2)
Usage : Compétition rapide
Prix moyen : 85€

Test

Chez brooks, ils aiment vraiment faire des produits qui ont de la gueule ! Pour le coup, les T7 Racer sont selon moi leur plus belle réalisation pour les modèles destinés à la route et/ou la piste. Rien que pour ça, elles méritent une petite place sur cette page !

 

La première chose qu’on remarque quand on les trouve en rayon, c’est vraiment leur look agressif. On remarque direct que ce sont des chaussures taillées pour la compétition. Ensuite arrive le moment où on s’empare du modèle. Elles sont si légère (175g pour le modèle 42 1/2) que l’on se pose instantanément la question de la robustesse du produit. Sérieux, Faut pas nous prendre pour des jambons, on peut pas faire un produit de qualité avec si peu de poids ?

 

Et bien si… ! Le chausson est irréprochable et ajusté d’une façon impeccable. Le laçage asymétrique contribue également au confort de la chaussure. On en fait qu’un avec la T7 racer. C’est une sorte de double peau avec laquelle on se sent bien, presque invincible.

Côté sensations en course

Les premiers kilomètres, on se méfie du produit. Mais ça, c’est juste pendant 100m le temps de chauffer la gomme de la T7 et de se rendre compte que ce sont vraiment des chaussures taillés pour la vitesse.


On peut aisément courir à des allures rapides sans jamais sentir le poids de la chaussure ni sentir les impuretés dans le sol. On a là une semelle de qualité ultra flexible sous le médio-pied avec un drop faible donc avec peu damorti. On est à la limite du minimalisme… Malgré cela on peut l’emmener sur un semi-marathon, ça fera largement l’affaire…


J’ai eu l’occasion de faire le Paris-Versailles (16Kms 350mD+) avec, et jamais j’ai eu l’impression de forcer sur le toebox de la chaussure qui n’est pas très larges, et pourtant j’ai pas les pieds les plus adaptés… 😀 !

Note : 9/10 (Pour pas mettre 10/10)

Style : ★★★★★
Amorti : ★★☆☆☆
Poids : ★★★★★
Robustesse : ★★★☆☆
Respiration : ★★★★★
Prix : ★★★☆☆

Conclusion

En somme, les Brooks T7 Racer sont des chaussures de compétition adaptées pour les courses rapides (5-10kms) et sont destinées aux coureurs légers de moins de 75Kg. Ce sont de vraies formule 1 légères, agressive et sans fioriture ! Franchement, ça c’est un produit de qualité qui en à sous la semelle !

Publicités

TEST – WAVE MUJIN & KAZAN – JOGGING BREAK MIZUNO

JOGGING BREAK

Test des chaussures Mizuno – Passage d’obstacle

Ce mardi 17 juin 2014 au bois de Boulogne, en compagnie de Johana ROMA des SPAMS, nous avons eu la chance de courir aux côté d’Aurėlia Truel (vice championne du monde du trail en 2013) et Benoît César (coach Mizuno).

Nous avons été tiré au sort au jeu concours organisé par Jogging International pour tester en exclusivité les deux nouvelles paires de chaussures trail de la marque Mizuno le temps d’un footing : les Wave Mujin et Wave Kazan. Le JOGGING BREAK s’est déroulé dans une ambiance décontractéeet nous avons eu droit à un super accueil.

Wave mujin

Wave mujin

Il est difficile de donner un avis sur une paire de chaussure en si peu de temps. La seule chose que je peux dire pour la Wave Mujin, c’est que le confort est exceptionnel ! On sent également la qualité. Le produit qui pèse 300g respire la robustesse. A tester donc de toute urgence.

 

Wave kazan

Wave kazan

La Wave Kazan qui pèse 20g de moins ne m’a pas donné les mêmes sensations. Mon pied n’était pas aussi bien installé dans le chausson car j’avais une gène au niveau mesh sur le pied droit. En revanche le design est classe, la chaussure est dynamique et possède une excellent accroche ! Rien a redire la dessus !

Comme je le disais plus haut, il était plutôt question pour moi d’échanger sur la pratique du trail et de demander des conseils d’entrainement à Aurélia Truel qui venait de remporter la MaxiRace (86 kms – 5300mD+) le 31 Juin dernier.

Félicitation à l’organisation et merci à Jogging International pour ce rendez-vous.

JOGGING BREAK EN COMPAGNIE D’AURELIA TRUEL ET BENOIT CESAR

TEST – NEWBALANCE 590v2

Newbalance mais pas new longtemps…

590v2

Chaussures NewBalance 590v2

Voilà maintenant plusieurs années que je « courrais » avec mes Asics et j’ai décidé de les troquer contre des NewBalance 590v2 de toute beauté. Oui je sais, j’aurais dû les changer bien avant et prendre soin de mes pieds…

Le test qui suit va être vite vu puisque j’ai acheté les chaussures début mai 2014 et que je vais déjà les renvoyer à mon fournisseur. Pourquoi ? Parce que pour 80€ la paire de running, j’espérais faire plus de 120kms !

Les modèles sont certes, fabriqués de manières artisanale dans l’usine de Flimby ce qui pourrait à la rigueur justifier les prix qui peuvent grimper parfois jusqu’à 130€, mais faut quand même pas pousser mémé dans les orties !

Côté design, rien à redire. Le style developper (Mike, pour les intimes) fait bien son travail et sais parler avec les matières et les couleurs en fonction du design de la chaussure. Maintenant, j’ai entendu dire dans cet article que l’équipe de Mike et les soit disant ingénieurs qui l’accompagnent, qu’ils sont en permanence en train de chasser la matière rare pour faire quelque chose d’harmonieux (Ok…) et de costaud ! Ça c’est moins sur…

590v2_1

NewBalance 590v2 après une petite centaine de kilomètres…

J’ai du tomber sur la mauvaise chaussure, exactement comme une autre personne du club avec les 590v1 il y a quelques mois…

Comme on peut le voir sur la photo ci dessus, le tissus au niveau de mon orteil droit est complètement déchiré. Je me suis posé la question de l’utilisation que j’ai avec ces chaussures (Alternance de route et de séances sur piste) et sur des séances plus ou moins intenses, mais là il doit vraiment y avoir un pépin avec le modèle..

Ce soir je le ramène au magasin ! J’ai pas 80€ à mettre dans une paire de running tous les mois !

A suivre donc …

TEST – BROOKS CASCADIA 8W

Après quelques centaines de kms d’utilisation dont un écotrail de PARIS le 29 mars, je peux maintenant vous parler de mon équipement puisque je le connais un peu mieux de jour en jour. Aujourd’hui, c’est les chaussures de trail Brooks Cascadia 8w qui sont à l’honneur.

 

Fiche technique

Marque : Brooks
Chaussure : Cascadia 8W
Type d’utilisation : Trail
Poids chaussure : 337g (Taille 42)
Composition : Mesh, EVA, TPU, caoutchouc, carbone
Usage : Intensif et technique
Prix : 95€

Test

Première chose qu’on peut dire : « Elles ont vraiment de la gueule ces chaussures » ! C’est vrai. Quand je suis allé à la boutique Terre de Running à PUTEAUX, je me suis retrouvé né à né avec Vincent VIET (8ème à la CCC en 2012, 12ème de la 6000D en 2013, 3ème de l’écotrail de PARIS en 2014). Quand il m’a conseillé ce produit, j’ai tout de suite été convaincu !
Ce sont mes premières chaussures de trail et côté confort, la première fois qu’on met les pieds dedans on se dit qu’on va peut être remplacer les chaussons qui sont au pied de la cheminée par des brooks…! Le système de laçage asymétrique de la chaussure permet vraiment un bon maintien du pied, comme si elles étaient adaptées à ma morphologie. La tige de la chaussure renforce le maintien et permet une excellente régulation de la transpiration.

Le confort des Brooks est confirmé lors de la première sortie nature. Celle ci se déroule au Parc de Saint-Cloud un dimanche matin en compagnie des SPAM, du moins avec les plus motivés ! Le terrain est plus ou moins gras, légèrement accidenté à certains endroits et avec des côtes de différentes longueurs et de dénivelés plus où moins importants.

CascadiaBrooks8w
Les premiers mètres sont surprenants. On oublierai presque que l’on a des chaussures au pied et les 317g se font oubliés très vite. Les sensations sont bonnes. Rien ne rentre dans la chaussure, ni le sable, ni la poussière, ni l’eau, ni la boue. Tout ressort automatiquement, les chaussures respirent vraiment et les pieds restent protégés !

Le produit est robuste. La semelle extérieure est crantée dans les deux sens de la marche pour les parties techniques en côte et en descente. La technologie Caterpillar assure un bon déroulé du pied au sol et la plaque de protection souple « Ballistic Rock Shield » permet une dispersion de l’énergie sur toute la chaussure au lieu de la concentrer en un seul point. C’est certainement ce qui m’a permis d’éviter les traumatismes et les ampoules lors de mon Ecotrail.

Note : 9/10 (Pour pas mettre 10/10)

Style : ★★★★★
Amorti : ★★★★★
Poids : ★★★☆☆
Robustesse : ★★★★★☆
Respiration : ★★★★★
Prix : ★★★☆☆

Conclusion

En somme, les Brooks Cascadia 8w sont des chaussures de trail qui plaisent et qui devraient plaire à tous coureurs qui ont une envie de sensations fortes et d’arpenter des chemins techniques. Robustes, techniques et confortables, elles s’adaptent vraiment a tous types de terrains et garantissent des sensations tout en gommant le contact avec le sol.