NO FINISH LINE – MON MARATHON DE L’ESPOIR

DCIM101MEDIA

12994513_474050219455124_1071828144856341490_n

No Finish Line 2016

De samedi 9 jusqu’au 13 avril à 20h a eu lieu la No Finish Line sur le champ de mars au pied de la dame de fer ! La No Finish Line ?!? Oui !! Et y’avait même des gens complètement fous qui tournaient sur un circuit d’1,3km comme des moutons car 1km parcouru = 1€ reversé pour soutenir des projets en faveur d’enfants défavorisés ou malades.

 

No Finish Line : Deux objectifs !

Le soir même du Marathon de Paris le 3 avril, suite à ma non-participation due à une cheville douteuse, j’ai décidé de reprendre l’entrainement. Les 43317 coureurs et le soleil m’ont convaincu qu’il fallait rechausser les asics pour un footing. Le lendemain j’ai remis le couvert avec une sortie trail de 10km/ 450D+, histoire de voir si la cheville était d’accord. Elle a aimé, je me suis alors décidé de faire la No Finish Line à Paris.

1 – Je me suis donc promis de courir un marathon sur la No Finish Line en guise de revanche pour tester ma préparation.

2 – Je me suis dis que j’allais parcourir plus de 100kms parce qu’il fallait que je rattrape les semaines perdues…

Dimanche : un premier jet à 35km

Dimanche 10, après 25km de VTT en gros braquet pour rallier Versailles à Vincennes, j’organisais avec l’association Type 1 Running Team, un entrainement assuré avec XRun dans le cadre de la boucle du diabète. Ensuite, avec les guerriers survivants, nous sommes allé prendre un dossard à la No Finish Line.

FILE0880.JPG

Clélia (186kms) et Nicolas (163km) sur la No Finish Line

Il y avait là des coureurs qui avaient déjà largement plus de 100 kms dans les jambes en 24h et la plupart d’entre eux avaient passé la nuit à courir sous la flotte. Whoo’ ! Je pense en particulier à Nicolas et Clélia que j’ai vu tourner sans relâche pendant 5 jours.

On s’est donc mis à courir avec Adrien et Marie Laure , 1h puis 2h.. jusqu’à arriver doucement à 20kms. 

Un peu plus tard dans l’après midi, le coach Philippe Dheu m’a rejoint et on a commencé à envoyer du pâté.. ! Je pensais faire mon Marathon de l’espoir dans la journée mais le Versailles- Vincennes en gros plateau avait laissé des traces.. (Trace Gps du dimanche)

Mardi : juste pour le fun.

FILE0887.JPG

Philippe Dheu, en préparation pour la Wings For Life Wolrd Run

Après une journée de travail bien remplie et deux jours de repos musculaire, on s’est dit avec Philippe qu’on allait courir « un peu » et reprendre par une petite séance de 30/30.  J’arrive à 16h30 et Philippe, en préparation pour la Wings For Life World Run (à suivre en live sur l’Equipe 21) avait déjà 1h45 dans les jambes avec un 20 x (40/30) à 20km/h... Je décide de ne pas relever ^^ :). On part pour 40 minutes de footing, puis on enchaîne sur 20 x (30/30) à 17km/h.. !

Pour redescendre en température on termine par un footing de récupération jusqu’à arriver à 30kms. A ce moment là, deux options s’offrent à moi : soit je rentre à la maison pour voir le PSG se faire later.. soit je me fais plaisir en continuant tant que tout les voyants sont au vert. La glycémie est au top, je me ravitaille quand il faut, je bois beaucoup d’eau, la gestion du diabète ne me pose aucun problème et j’ai les jambes légères. Je décide de continuer.

Au final, j’embraye jusqu’ à 42,195kms et je fais les 12 derniers km en 4’45/km. Quel pied ! C’était un peu l’occasion d’avoir ma revanche sur le marathon de Paris et de réussir mon premier objectif de la No Finish Line 2016. (Trace Gps du mardi)

FILE0885.JPG

Il faut pas grand chose pour être heureux.

Mercredi, juste histoire de dire.

La veille au soir après le marathon du bonheur, j’ai fais un passage « express » de 2h sur la planche des kinés histoire de remettre les pièces dans le bon ordre. C’est donc en toute sérénité que je suis revenu avec le coach pour terminer la mission, parcourir 100kms sur la No Finish Line = 100€ reversés pour soutenir des projets en faveur d’enfants défavorisés ou malades.

Je sors du taf à 16h pour arriver sur site à 16h40. J’avais un peu moins de 2h pour parcourir les 23kms restants afin de réussir l’objectif. Les 3 premiers kilomètres se font en 5’30/km avec une glycémie ras des pâquerettes (0,9g). On va s’échauffer un peu avant d’attaquer. Il en reste 20 à parcourir sur 1h35 soit une moyenne de 13km/h. Avec le marathon de la veille ça va être tendu du genou !

C’était sans compter le soutien de Philippe, avec qui j’ai du parcourir environ 70km en tout sur les 3 jours de notre participation à la No Finish Line. L’allure est stable en 4’35/km sur les 20kms, la glycémie aussi. Le plan d’entrainement du Marathon de Paris à bien été assimilé. Challenge réussi. Merci Coach (Trace Gps du Mercredi)

L’année prochaine, je serais pas contre un 24h. On en reparle… Pour le moment, on se concentre sur la Boucle du diabète le 23 avril à Vincennes. Je vous y attends les bras grands ouverts.

#NoFinishLine #LaChaineDeLespoir #RunForDiabetes

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s