RANDONNEE – LE JURA DE COMBES EN CRETES

Depuis un petit moment déjà, l’envie m’est venue de faire de la randonnée pour vraiment profiter des paysages et du temps qui passe !

C’est vrai qu’en trail, on a pas forcément le temps s’arrêter, de prendre des photos et d’apprécier le paysage a sa juste valeur…Quoi que… j’ai quand même pris 75 photos pendant la Skyrace des écrins en juillet…. ! ^^ J’avais que ça à faire bien sûr…fallait bien passer le temps…8h04 quand même…

Haut Massif du Jura - Col de Montoisey : 1669m

Haut Massif du Jura – Col de Montoisey : 1669m

Prendre le temps

Prendre le temps. C’est exactement ce que nous avons fait. On l’a bien pris dans la gueule !!! ^^
On, parce que nous étions 4 fous à partir en randonnée pendant 5 jours sur la Haute-Chaîne du massif du Jura. Nous avons traversé les Hautes-Combes (Paysages typiquement jurassiens), la vallée de la Valserine et une partie des crêtes de la Haute Chaine du Jura où nous avons eu droit à un point de vue exceptionnel sur le lac Léman et sur le massif du Mont-Blanc. Quelle belle aventure… J’en rêve encore.

Découpage de la randonnée (Total : 100kms, 3290mD+, 3390mD-)

>> Trace complète : Profil et carte de la randonnée
Jour 1 : 30kms 1350mD+ 1100mD- (Gex -> Mijoux -> Lajoux -> Les Molunes) : Trace Gps à partir de Lajoux A et B
Jour 2 : 20kms 750mD+ 400mD- (Les Molunes -> Bellecombes -> L’embossieux -> La Pesse -> Les Magras) : Trace Gps A et B
Jour 3 : 10kms 90mD+ 550mD- (Les Magras -> Lelex) : Trace Gps
Jour 4 : 20kms 900mD+ 1200mD- (Lelex -> Colomby de Gex -> Gex) : Trace Gps
Jour 5 : 20kms 200mD+ 130mD-  (Genève) : Trace Gps

Jour -1 : Rencontre avec la nature ( Gex -> Mijoux -> Lajoux ) – 20kms 110mD+

Je suis arrivé le jeudi 14 aout à 21h00 a Genève (avion depuis Paris) pour ensuite rallier Gex (côté français) en bus. Il était 22h00 et il me fallait ensuite faire 30km pour rallier le point de rendez vous aux Molunes et rejoindre Nicolas, Mats et Valentin venus en voiture depuis Nancy. Je m’équipe de ma frontale.

(De droite à gauche : Mats, Valentin, Nicolas, David) Au "Chariot"

(De droite à gauche : Mats, Valentin, Nicolas, David)  au « Chariot »

Au bout de 2h30 de marche à bonne allure sur le GR9, 16kms et 900m de dénivelé positif, je décide de planter la tente en haut du col de la Faucille (1323m). Bien évidemment pas au bon endroit… 3h30 du matin, je me réveille sous la drache, le corps glacé et les pieds dans 3 centimètres de flotte. Grande classe la première rencontre avec la nature ^^ .
La tête dans l’oreiller, je reprend ma route pour 4kms 300mD+ jusqu’à Lajoux en passant par Mijoux. Je m’endors sur un banc dans un abris bus avec mes fringues congelées. Quelle délicieuse nuit…

7h30 du matin, je me réveille. Le bar d’en face « Le Chariot » ouvre à 8h30. On se les pèles grave moi et mes habits trempés. J’attends les copains autour d’un  bon chocolat chaud. Ils arrivent à 11h30. De quoi prendre le temps de sécher mes affaires et de m’endormir sur la table en chaine qui me fait de l’oeil depuis un bon moment… 😀 Dehors il pleut et pas qu’un peu !

Départ de la rando' vers Les Molunes

Départ de la rando’ vers Les Molunes

Jour 1 : La rando, c’est pas facile 😀 ( Lajoux -> Les Molunes ) – 10kms 250mD+

11h30, les copains arrivent. Nous passons à table. Vu la drache dehors, on décide de trouver un endroit au sec pour la nuit qui arrive. Tous les gîtes et refuges affichent complets. On tombe en plein tour de l’ain ! La poisse.

Chanceux, on trouve 4 places au Gîte-Hotel *** le « Pré-Fillet » aux Molunes grâce à un désistement. Une fois réservé, on s’équipe de nos ponchos, nos pantalons de pluie et autres K-way pour faire 10kms sur le GTJ – GR509 à travers la vallée de la Valesrine. C’est une bonne mise en jambe pour Nicolas et Valentin qui ne sont pas habitués à la randonnée.
Arrivés au gîte le « Pré-Fillet » après avoir pris une bonne sauce de 20 minutes, on se fait accueillir comme des princes. Un grand lit, une couette : Le luxe ! Mais surtout, un Spa ! On y a passé presque 2 heures. Quel bonheur après une bonne nuit de merde ! Oups’…
Les mecs sont équipés grave avec leurs sac de 17kg. Ils ont un réchaud et mangent un trav’ lunch. Pour ma part avec mon petit sac de 10kg, je m’improvise un couscous : semoule, fruits secs (abricots, raisins, figues) et saucisson sec. Nickel !

Paysage autour du las de l'embossieux

Paysage autour du lac de l’embouteilleux

Jour 2 : Mi figue – Mi raisin ( Les Molunes -> Bellecombes -> L’embossieux -> La Pesse -> Les Magras ) – 20kms 750mD+

Après une bonne nuit de sommeil, on reprend la route pour une rando’ sur le GTJ (Parcours de la Grande Traversée du Jura). Au programme 20kms, détente et rencontre avec les paysages typiques jurassiens.

Col du Nerbier

Col du Nerbier

La marche n’est pas très soutenue 20min/km mais le plaisir est bien là. On prend bien le temps d’apprécier ce qu’il y a autour de nous tout en savourant nos retrouvailles. Un vrai bon moment. Les paysages autour du Lac de l’embouteilleux et Bellecombes sont sauvages et authentiques. C’est magnifique. Arrivés à La Pesse, nous prenons le temps de manger sous un abris car la pluie est toujours menaçante et les nuages présents. Nous faisons également un ravitaillement en eau et en nourriture pour le campement du soir à quelques centaines de mètres de la borne du lion au lieu dit « Les magras ». La borne du Lion offre un point de vue d’exception sur les crêtes et sur le Crêt de chalam. Encore une nouvelle fois, nous sommes surpris par la beauté du paysage.

Nous arrivons au bout de nous même. Il faut trouver un endroit où établir le campement. Les jambes sont fatiguées. D’ailleurs nous avons notre premier blessé. La cheville de Nico se tord de douleur… Nous suivons un dernier chemin saccagé par les bucherons et la pluie. Les pieds trainent dans la boue. Il est temps de se poser. On installe le campement pendant que Mats prépare le feu de camp. Un vrai guerrier. On se mets à l’abris sous un Tarp, on procède aux soins, on mange, on bois un peu de vin et hop’ au dodo. Il nous faut des forces..

Campement dans une sapinière

Campement dans une sapinière entre la borne du lion et le crêt de Chalam

Jour 3 : En route vers les crêtes ( Les Magras -> Lelex ) – 10kms 90mD+ 550mD-

Point de vue de la Borne du Lion

Nico au point de vue de la Borne du Lion.

Réveil difficile ? Disons que la nuit à été plutôt fraiche. La température est descendue à 3°C et le moral des troupes n’est pas au top. L’état de la cheville de Nico ne s’est pas amélioré et nous parlons déjà d’un éventuel abandon. Soyons raisonnables, ça ne sert à rien de continuer dans cet état là. Malheureusement, il nous faut faire 10km de descente technique pour rejoindre le village de Lelex afin de prendre le bus vers le point de départ (Lajoux). Nous plions le campement tout en laissant l’endroit impeccable. La descente est longue, rude et technique à souhait ! Le pauvre Nico en pleine galère. On le voit serrer les dents tant qu’il peut. Courageux !

Arrivés à Lelex, on réfléchit sur la suite des évènements. A la base, une grosse rando de 20km nous attendant le lendemain sur les crêtes mais avec un blessé…impossible. Nous avons pris le télécabine pour que tout le monde puisse profiter quand même de la vue. Arrivés en haut, une vue sur 360° nous prends au corps. Le temps s’arrête. D’un côté le Jura et de l’autre côté le lac Léman avec les Alpes et le Massif du Mont blanc qui nous tend les bras. Moment magique.
Plus tard, nous redescendons en télécabine pour planter notre campement à Lelex, faire un feu et profiter encore un peu de tous ces moments passés ensemble à rire et à respirer tout simplement.

Point de vue sur le lac Leman et le massif du Mont-Blanc

Point de vue sur le lac Leman et le massif du Mont-Blanc (Plein milieu)

Jour 4 : Le plaisir en solitaire (Lelex -> Colomby le Gex -> Gex ) – 20kms 900mD+ 1200mD-

Au petit matin vers 6h, réveillé par le froid, l’idée d’allumer un feu à la pierre à feu me traverse l’esprit. Je prends la hache pour faire du copeau, je prépare minutieusement les petits tas de bois et je tente ma chance…en vain. Le bois est trop humide. Une fois réveillé Mats tente sa chance et nous rallume une véritable chavande….facilement ^^. Quel bonheur ! Une fois la tente remballée et le petit déjeuné pris, je reprends seul la route en direction des crêtes. L’aventure s’arrête ici pour Nico, Valentin et Mats. Dès le premier kilomètre, ça grimpe sec. J’y mets du cœur et je garde un bon rythme en poussant sur mes bâtons. La montée jusqu’au Col de Crozat par le GTJ, c’est 500mD+ sur 5kms. Génial. Là on retrouve des sensations. L’ascension continue ensuite sur le GR9 jusqu’à 1689m d’altitude au Colomby de Gex pour redescendre à Gex dans la vallée côté suisse.

Point de vue depuis le Colomby de Gex - 1686m

Point de vue depuis le Colomby de Gex – 1689m

Creux de l'envers

Creux de l’envers

Mon copain Ponpon, La mule ! :D

Mon copain Ponpon, La mule ! 😀

J'en veux un !

J’en veux un !

Jour 5 : Genève

Le 5ème jour j’ai fait une longue marche de 20kms à Genève pour visiter la ville, marcher au bord du lac Léman, y faire trempette, découvrir la source du Rhône et arpenter les rues dans la vieille ville. C’est une belle ville. Le décors est paradisiaque. D’un côté les crêtes du Jura, et de l’autre les Alpes avec une vue imprenable sur le Mont-Blanc ! Et puis le Lac Léman ! Génial

En espérant que ce petit voyage vous ai plus. En tout cas, moi j’ai déjà une envie folle d’y retourner. #ViveLeJura #ViveGenève

Merci aux 3 aventuriers qui m’ont suivit dans cette belle aventure. C’était génial ;).

Merci de votre visite sur ce site. Profitez en pour aller visiter cette page !

David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s