COMMENT FONCTIONNE UNE POMPE A INSULINE ?

La pompe, pourquoi ?

SavedPicture-2014529132153.jpg

Pompe à insuline reliée au cathéter par l’intermédiaire d’une tubulure

Pour commencer, il est important de rappeler que le diabète se caractérise par un dysfonctionnement du pancréas, incapable de produire l’insuline nécessaire à l’organisme.

Pour palier à cette anomalie et réguler leur taux de sucre dans le sang, les personnes diabétiques doivent régulièrement s’injecter de l’insuline et surveiller de très près les variations de leurs glycémies. C’est ce que l’on appelle l’insulinothérapie.

Le traitement peut se faire de façon classique avec 2 injections par jour et peut aller jusqu’à 7 injections quotidiennes selon les cas. Dans le traitement intensif du diabète de type 1, il existe depuis plusieurs années un traitement par pompe à insuline. C’est une sorte de perfusion continue d’insuline par voie sous-cutanée.

Traitement Insulinotherapie

Mais vous êtes fous, en vrai la pompe c’est une machine avec des piles et tout… !?

Oui oui comme dans bioman… et en plus, il faut la garder avec soit 24h/24h et dormir avec… ! Pour ça, il faut accepter son diabète. C’est psychologique, rien de plus. Mais si on regarde tous les avantages qu’elle peut apporter, on saute la pas sans hésitations :

– Amélioration significative de la qualité de vie (Fini les sorties avec tout le matos lié aux piqures, fini les repas à heures fixes… et j’en passe !)
– Amélioration de la maîtrise glycémique : Diminution moyenne de 0,6% du taux HbA1c
– Réduction importante des épisodes hypoglycémiques sévères
– Cathéter (Kt) à changer une fois tous les 3 jours (Contre 2 à 7 injections par jour avec les traitement par stylo).

Description de la technologie

Les pompes à insuline sont des appareils discrets, de petite taille et faciles à programmer. Elles sont aisément amovibles, se clipsent et se dé-clipsent à volonté. Elles sont aussi étanches et résistantes aux chocs. Elle se portent aisément sur soi à la ceinture ou dans une poche.

TestGlycemie

Copilot AccuChek Combo – Test de glycémie avant injection

L’insuline est placée dans un réservoir à l’intérieur de la pompe et est délivrée par des micro quantités tout au long de la journée. Le taux de perfusion que l’on appelle le débit basal est contrôlé par la pompe grâce à un piston et peut être ajusté de façon très précise à 0.1 unité/heure près. En règle générale, ce débit de base est maintenu tout au long de la journée mais il peut être programmé pour varier au cours de la journée selon les activités des chacun.

Comme avec les piqûres d’insuline, le patient peut s’administrer des bolus supplémentaires aux heures des repas pour couvrir les effets des glucides absorbés.

Dans mon cas, la pompe Accucheck Combo est connectée en bluetooth au lecteur de glycémie (Photo a droite). Une fois le test de glycémie effectué, il me suffit simplement de dire quelle quantité d’insuline je veux injecter. Après validation, le signal est envoyé à la pompe, qui effectue l’injection. L’insuline est envoyée en sous cutanée par l’intermédiaire d’une tubulure et d’un cathéter. Pas de piqure, facile et discret. Le top !

Sources : Etude comparative Pompe et Multi-injections

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !
Commentez, partagez et je vous répondrais avec grand plaisir !

David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s