LE DIABETE : QU’EST CE QUE C’EST ?

JOURNEE MONDIALE DIABETE

On à tous autour de nous quelqu’un qui a du diabète mais peu de personnes savent réellement ce que c’est. Le diabète est une maladie chronique qui se définit par un taux anormalement élevé de glucose dans le sang. Cette élévation du taux de glucose est dûe à une production d’insuline défectueuse qui se traduit par une anomalie au niveau du pancréas . Être atteint de diabète comporte certains risques, mais une hygiène de vie et un traitement adapté permettent de bien vivre avec.

Quelques Chiffres

On estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète en France. On pense même qu’en 2020, ce chiffre pourrait atteindre les 5 millions !! Parmi ces chiffres, il y a les diabétiques qui s’ignorent. On évalue que 700 000 personnes environ sont diabétiques sans le savoir. Le gros des effectifs concerne toujours les diabétiques de type II, non insulinodépendants (DNID), mais le chiffre des diabétiques de type I, insulinodépendants (DID), est en progression également.

Parmi les causes du diabète, il y a toujours les facteurs de prédisposition (gènes, antécédents familiaux, etc.) mais les causes principales sont le surpoids, l’obésité, une mauvaise alimentation, la sédentarité et une faible activité physique.

A l’échelle mondiale, 4 millions de personnes sont mortes des suites du diabète en 2010, soit 6,8 % de la mortalité mondiale. Une prise de conscience de la gravité de l’épidémie a amené l’ONU à déclarer solennellement le 14 novembre de chaque année « Journée mondiale du diabète des Nations Unies »

Plus d’informations sur le site de la Fédération Française des Diabètiques.


Comment le détecter ?

Le diabète se caractérise par une augmentation anormale du taux de glucose dans le sang. Plus communément, on dit que les personnes atteintes de diabète ont « trop de sucre dans le sang ». Et plus précisément, le diabète se définit par un taux de glycémie à jeun supérieur ou égal à 1,26 g/l (mesuré à deux reprises).

C’est le manque d’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas, qui est la cause du diabète. L’insuline a pour fonction de diminuer le sucre dans le sang et les personnes touchées par le diabète n’en produisent pas assez, voire pas du tout.

Les conséquences du diabète sont multiples et elles peuvent être graves. Après plusieurs années de diabète mal pris en charge, des complications peuvent survenir au niveau des yeux, des reins, des nerfs et des pieds. Le diabète favorise aussi les maladies cardiaques et l’hypertension artérielle. Des malaises peuvent survenir en cas de forte hyperglycémie ou en cas d’hypoglycémie (complication du traitement).

Si vous pensez être atteint de diabète, parlez-en à votre médecin généraliste qui vous fera faire des analyses. Dans cet article, je raconte comment ma maladie s’est déclarée et comment s’est déroulé mon traitement jusqu’à aujourd’hui.

Les symptômes sont les suivants :

  • Envie d’uriner fréquente (jour et nuit).
  • Soif importante.
  • Augmentation de la faim.
  • Fatigue et faiblesse excessives.
  • Amaigrissement.
  • Infections récurrentes touchant la peau, les gencives, la vessie, la vulve ou le prépuce.
  • Mauvaise cicatrisation.
  • Engourdissement, fourmillements dans les mains, les pieds.

Les premières mesures pour vivre avec un diabète sont d’ordre alimentaire. Les règles hygiéno-diététiques sont primordiales. L’activité physique a également un rôle important à jouer. Et, surtout, il existe différents traitements, à vie, qui sont efficaces.


Les types de diabètes

On distingue plusieurs types de diabète : Le diabète de type 1, le diabète de type 2, le diabète gestationnel et les diabètes secondaires.

Diabète de type 1
C’est une maladie auto-immune. Le pancréas secrète très peu, voire pas du tout d’insuline . La maladie se déclare souvent au cours de l’enfance ou de l’adolescence.
Cependant, les causes d’apparition de la maladie ne sont toujours pas claires. Certains scientifiques pensent que le diabète de type 1 est une maladie génétique qui a pour conséquence l’attaque de certaines cellules du pancréas. D’autres pensent qu’un virus peut être à l’origine de la maladie et inciterait le système immunitaire à attaquer le pancréas.Comme les cellules du pancréas qui secrètent normalement l’insuline sont détruites, une personne atteinte de diabète de type 1 devra recevoir de l’insuline toute sa vie, grâce à des injections par stylo ou une pompe à insuline.
> Chez moi, il s’agirait plutôt de ce type de diabète. Je dis il s’agirait car les spécialistes, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, sont en train de faire des examens pour savoir si je n’aurais pas en réalité un diabète mody, diabète dit secondaire et héréditaire.
Diabète de type 2
Le pancréas continue à secréter de l’insuline mais l’organisme y est devenu résistant. Il touche en général les personnes en surpoids lorsqu’elles commencent à prendre de l’âge. Bien qu’il soit également appelé « diabète de la maturité », le diabète de type 2 est de plus en plus fréquent chez les enfants et les jeunes adultes à cause du mode de vie actuel (manque d’exercice, nourriture trop riche…).
Le diabète de type 2 est ainsi souvent considéré comme une maladie liée au style de vie. Cependant l’âge joue un rôle important, tout comme l’hérédité. Une personne dont un des parents développe un diabète de type 2 est davantage susceptible de souffrir d’un diabète de type 2.Le diabète de type 2 se soigne par une alimentation équilibrée, de l’exercice physique et des médicaments (anti-diabétiques oraux). Dans certains cas, l’injection d’insuline devient nécessaire.
Diabète gestationnel

Il s’agit d’une maladie que les femmes peuvent contracter au cours du 2ème trimestre de leur grossesse (environ 4 % des femmes enceintes1). Contrairement aux diabètes de type 1 et 2, le diabète gestationnel disparaît après la naissance du bébé. Lorsqu’une femme souffre de diabète gestationnel au cours de sa grossesse, elle est plus susceptible d’en souffrir à nouveau lors de sa prochaine grossesse et elle est exposée à un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 par la suite. Plus une femme est enceinte à un âge avancé, plus le risque de développer un diabète gestationnel au cours de sa grossesse est élevé.

Sources : AFD

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s