RANDONNEE – ASCENSION DU PUY DE DÔME

JOUR 1 –  VENDREDI SOIR & SAMEDI

L’essentiel c’est de s’oxygéner.

20140517_122810Comme dis dans l’article publié il y a quelques jours, Charlotte (Ma compagne) et moi même sommes partis en Auvergne,  pour rendre visite à Audrey (ma cousine) et son compagnon Sébastien, ainsi que pour visiter une partie de la chaîne des puys. C’est vrai que ça faisait bien longtemps que l’on n’avait pas pris l’air comme ça.. et en plus sous un soleil éclatant.. !

Nous sommes partis de Suresnes vendredi soir vers 20h00 en compagnie de Marie, une covoitureuse qui descendait vers Clermont-Ferrand pour le week-end. C’était un voyage amusant et très sympa. Arrivés à Volvic vers 00h30, Sébastien nous a accueillit les bras grands ouverts et nous avons attendu Audrey qui n’était pas sortie du travail. Une fois Audrey arrivée et quelques mots échangés sur le voyage, nous sommes partis dormir pour prendre des forces pour le lendemain, journée randonnée au Puy de Dôme.

Pique nique tempête.

Le lendemain matin, après avoir pris un café puis un second…nous sommes partis en voiture au pied du Puy de Dôme, Volcan endormi culminant à 1465m d’altitude. Un bon terrain de jeu pour moi !

Nous sommes partis vers 11h00 dans la but pique-niquer en haut du Volcan. Nous avons emprunté le sentier des muletiers, partant du col de Ceyssat (1 078 m) et conduisant par une succession de lacets au temple de Mercure (1 450 m). Ce sentier fait 2 km pour un dénivelé de 387 mètres soit une moyenne de 19,35 % de pente. Il est court mais assez difficile. La montée s’est déroulée d’une façon tranquille, sans trop forcer mais avec des restes de l’entraînement de la semaine. Nous avons pris le temps de prendre des photos, d’admirer la vue et enfin de respirer l’air frais (Parce que oui, on a perdu l’habitude…!).

Une fois en haut, le vent chaud s’est transformé en un vent plutôt frais mais cela ne nous a pas retenu pour prendre l’apéro autour d’une Pina Colada. La suite vous la connaissez : c’est Saucisson, munster et compagnie…

V__CB3D

Pique nique en haut du Puy de Dôme (De gauche à droite : Sébastien, David, Charlotte et Audrey)

Petit délire en descente .

Le repas s’est terminé lorsque le corps réclamait en parallèle de la chaleur. C’est vrai que monter là haut en short c’était risqué, mais il fallait prendre des couleurs sur les cuisses :D. Tout au long de la montée et pendant le pique-nique, nous avons croisés des Trailers qui sont venus s’entraîner sur les pentes raides du Puy de Dôme. J’ai vite ressenti le besoin de faire la descente à fond et de me mettre au carton dans la montée pour rejoindre les autres…

Effectivement, il ne m’a pas fallut longtemps pour prendre ma décision… j’ai pris mes bâtons et j’ai descendu les 2 kilomètres en moins de 10 minutes. La descente était raide et glissante. Les cailloux se dérobaient sous la chaussure. Un vrai plaisir. Arrivé en bas, je suis repartis illico, après avoir enlevé mon coupe vent, à la rencontre des autres. Merci les bâtons quoi ! On les savoure quand même les petits là quand la pente est bien raide !

Au bout d’un kilomètre de montée je rejoins les autres. Je ne pensais pas pouvoir transpirer autant que ça sur seulement 1 kilomètre ! Nous continuons à marcher vers la voiture garée sur le parking au col de Ceyssat. Les derniers mètres semblent être plus que longs pour la chienne qui s’assied dès que l’occasion se présente.. ! Faut dire aussi que c’est sa première grosse sortie en montagne !

Le Gour de Tazenat.WP_20140517_011

Nous reprenons la voiture pour quelques kilomètres et nous repartons au nord de la chaîne des puys vers le Gour de Tazenat. Le Gour de Tazenat est un lac d’origine Volcanique. Avant c’était un volcan, mais ça c’était avant qu’il ne s’écroule sur lui même pour ensuite former un cratère profond de 66 mètres sur environ 800m de large (Source wikipédia).

Au bout de quelques centaines de mètres, nous avons trouvés un petit coin de paradis, au calme près de l’eau. C’était l’occasion pour nous de profiter au maximum faisant trempette dans l’eau pour prendre soin de 20140517_161735nos petits pieds. Jeepsie à fait de même, elle aussi elle à les coussinets fragiles !

Il nous restait également des tartelettes qui avaient fait le voyage avec nous jusqu’en haut du Puy de Dôme… Je vous raconte pas la tête des tartelettes ! On s’est pas laissé abattre pour si peu je vous rassure.. Quel bon moment !

A ce moment, la chienne était tellement crevée, épuisée d’avoir marché autant de temps sous un si grand soleil. Nous sommes donc rentrés à Volvic et nous avons terminés la soirée autour d’un bon barbecue, tout en goûtant LE vin de Suresnes, spécialement apporté pour l’occasion.

JOUR 2 –  DIMANCHE

Sortie Trail au lever du soleil.

Je l’avais dis et j’ai pas pu m’en empêcher. Vers 6h15 le dimanche matin, la petite bête qui est en moi me sort du lit. Elle me disait : « Dépèches-toi de monter tout là haut, c’est super chouette !« . J’enfile mon slip de trail, je bois un café et je prends de quoi me nourrir un peu en chemin. Je fonce vers là-bas. Non, je ne savais pas où était le chemin mais peut importe… Le principal était d’arriver en haut de la montagne pour voir le soleil se lever !

TRACE SORTIE AUVERGNE DIMANCHE

Sortie dominicale autour de Volvic – 15kms 490mD+

Je pars donc à l’aventure et au bout de 500m, j’attaque direct la première côte pour arriver au plus vite en haut. Malheureusement pour moi, le temps que j’arrive en haut, le soleil avait déjà perdu sa magnifique couleur orangée qu’il avait en partant. Je prend une photo à contre-jour pour tenter de faire un selfie artistique mais j’ai raté mon coup ^^ ! Je décide de repartir et de redescendre de l’autre côté en passant par le village de Tourtoule. 5 kilomètres plus loin, après la descente, j’arrive à la source de l’eau de Volvic. J’avais prévu d’y passer pour goûter l’eau..et j’ai bien l’impression qu’on se fait avoir sur la marchandise. Ça sentait moins la Volvic que dans la Fontaine du Village ! De là, partent une multitude de chemins de randonnée hypers sympas, passants par la GR30 et le GR441.

Je décide de prendre celui du milieu, celui qui n’est pas balisé… :D. J’allume mon mp3 et après quelques minutes de course, j’arrive au Château médiéval de Tournoël avec dans les oreilles, une musique d’IAM : « Le côté obscure de la force« . La classe à Dallas quoi !

Obscure, la force est noire
Comme le château où flotte l’étendard, notre drapeau
Sois sûr que sous les feux, la vérité est masquée
Viens, bascule de l’autre côté.. ♫

Plein d’énergie, je repars en contrebas du château à travers les petits chemins monotrace. Une succession de lacets me ramènent doucement mais certainement au point de départ à Volvic. Tout le monde dort encore à la maison, j’en profite pour finir ma nuit dans le jardin, entre les patates et la chienne Jeepsie qui me regarde sans trop d’assurance.

Journée détente.

Je vais prendre une douche pour réveiller les sens. Le reste de la tribu se lève ensuite. Un petit déjeuner de compétition se prépare en terrasse : Pain, croissants, céréales. Il fait bon, on est bien. Un moment simple et très agréable…

WP_20140518_020.

WP_20140518_021Vers 11h00, on décolle en direction de la vierge noire de Volvic à 733 mètres d’altitude. Cette statue domine le Puy de la Bannière depuis 1861, pour garder un oeil sur la cité.

Nous reprenons la route vers les Gorges d’Enval pour pique-niquer. Une courte balade nous permet de nous retrouver au pied d’une cascade. Pour arriver jusque là, il a fallut passer de part et d’autre de la rive en mettant les pieds dans l’eau entre deux falaises jonchée d’arbres, Ouuuuh’ qu’elle était froide !

Nous sommes restés quelques heures pour contempler les libellules qui venaient se poser sur les feuilles près de l’eau, pour respirer l’air frais et écouter la nature à travers les mouvements de l’eau entre les rochers .

Une fois le festin terminé, nous sommes repartis tranquillement à Volvic pour préparer les affaires, faire une petite sieste et penser à notre retour à la réalité.

A 16h00, après un superbe week-end d’été en compagnie d’Audrey et Sebastien, nous repartons en Ile de France pour notre prochaine randonnée, et notamment pour effectuer l’ascension du Pic de pollution

Publicités

12 réflexions sur “RANDONNEE – ASCENSION DU PUY DE DÔME

  1. PAVOT FLORENCE dit :

    Très bien tout ça dis donc, c’est pas de tout repos vos week end
    Profitez, vous avez raison
    bisous
    maman florence

    J'aime

  2. audrey dit :

    Ce fut un super week end…un super soleil de belles balades…ça fait plaisir de vous accueillis a la maison!!! JEEPSIE est contente d avoir rencontrer son cousin david 😉 nous voilà en mode préparation pour une future grosse rando en famille 😉 hihihihi bisous

    J'aime

    • davidlimousin dit :

      La prochaine c’est bivouac ! On prend les sacs à dos et on part en randonnée pendant 4-5 jours ! Préparez-vous maintenant 😀

      J'aime

  3. Danièle dit :

    J’adore les blogs, super ce petit week end David, mais en fait ta copine s’est reposée mais toi tu n’as fait que courir, mais on sent que c’est ton truc, donc à la prochaine pour d’autres aventures, bises de La Varenne DF

    J'aime

  4. GEHIN dit :

    Sympa de partager votre petit week-end, l’impression d’y être, et en plus on a des nouvelles de la famille ! bisous à vous ! Lily

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s