Me revoilà.

Cela fait un moment que je n’ai pas pris le temps d’écrire sur ce blog. Tout d’abord car j’ai changé de métier et que j’ai moins de temps à lui consacrer et ensuite car je chausse beaucoup moins mes chaussures pour m’enfiler des kilomètres. Donc forcément j’ai pas grand chose à raconter. Mais je vais me reprendre…

Des projets en perspective

Boucle du diabète

Tout d’abord, je dois reprendre les rênes de l’association Type 1 Running Team créée en 2015 avec Delphine. L‘association projette de faire la prochaine boucle du diabète en 2018 au parc de Sceaux et d’accueillir environ 2000 coureurs sur des formats de courses différentes et adaptés à tous. Pour voir à quoi ressemblait l’édition 2016, c’est par ici.

L’édition 2017 n’a pas eu lieu car il est dépendait de la sécurité de chacun. Nous n’avons pas pu absorber les dépenses prévisionnelles concernant la sécurité de l’événement et nous avons du annuler l’événement. Nous avons comme objectif de reverser 100% des inscriptions et des dons à la recherche et nous n’avons pas fait l’événement car nous n’aurions pas pu réussir nos objectifs.

Novembre bleu: Mois de sensibilisation

Nous allons lancer un grand programme de sensibilisation à travers divers événements et par l’intermédiaire de nos partenariats pendant le mois de novembre. Les actions seront menées en région parisienne et dans d’autres villes de france.

Au programme :

  • Soirée conférence avec des spécialistes et des sportifs diabétiques
  • Organisation de footings conviviaux suivis de pic-nic
  • Ateliers ciblés jeunesse dans le but de sensibiliser les jeunes au diabète et au sport
  • Organisation de rencontres dans les écoles, les collèges et les lycées
  • Participation et sensibilisation sur les cross scolaires
  • Participation et actions sur la Blade Run dans le sud
  • Manifestation à TOUR et participation à l’événement en équipe

Programme perso

Il faut se reprendre !

J’ai pour objectif de participer (et de terminer) un ultra en octobre 2017. Probablement le grand raid cathares ou les 100 miles du sud de la France. Le premier fait 174km pour 7700D+ autour de Carcassonne et le second 160kms pour 8000D+ au départ de font romeu dans les pyrénéens. Deux bons gros morceaux qu’il va falloir prendre avec sérieux et qui vont me redonner le courage et la volonté de m’entraîner.

Dans un second temps j’aimerais prendre ma revanche sur le marathon de Paris 2016 que je n’ai pas pu courir à cause d’une blessure bête 15 jours avant.. Je souhaite réussir mon objectif de terminer le marathon en 3h grâce au programme d’entrainement concocté par mon coach Philippe.

Et cette fois ci, je compte bien honorer les couleurs de mon maillot.

Me revoilà.

 

Publicités

ULTRA TRAIL DE LA BRIE DES MORIN – DANS LA PEAU DU SERRE FILE

DCIM101MEDIA

C’est l’ histoire de ma betite balade en tant que serre-File sur l’Ultra Trail de La Brie des Morin 2016 !

J’ai pas eu l’occasion de beaucoup courir mais qu’est ce que je me suis bien amusé ! J’ai passé mon temps a twitter, à envoyer des photos et des vidéos sur instagram…
Il paraitrait même que j’ai eu le temps de faire 68 vidéos en 87kms… et que j’ai pas eu une courbature..

Merci à l’organisation, aux bénévoles, à Madame le Maire et son mari, aux soutiens du Type 1 Running Team, c’était vraiment une chouette expérience humaine

Une aventure comme ça, ça se regarde, ça se raconte pas..

 

 

NO FINISH LINE – MON MARATHON DE L’ESPOIR

DCIM101MEDIA

12994513_474050219455124_1071828144856341490_n

No Finish Line 2016

De samedi 9 jusqu’au 13 avril à 20h a eu lieu la No Finish Line sur le champ de mars au pied de la dame de fer ! La No Finish Line ?!? Oui !! Et y’avait même des gens complètement fous qui tournaient sur un circuit d’1,3km comme des moutons car 1km parcouru = 1€ reversé pour soutenir des projets en faveur d’enfants défavorisés ou malades.

 

No Finish Line : Deux objectifs !

Le soir même du Marathon de Paris le 3 avril, suite à ma non-participation due à une cheville douteuse, j’ai décidé de reprendre l’entrainement. Les 43317 coureurs et le soleil m’ont convaincu qu’il fallait rechausser les asics pour un footing. Le lendemain j’ai remis le couvert avec une sortie trail de 10km/ 450D+, histoire de voir si la cheville était d’accord. Elle a aimé, je me suis alors décidé de faire la No Finish Line à Paris.

1 – Je me suis donc promis de courir un marathon sur la No Finish Line en guise de revanche pour tester ma préparation.

2 – Je me suis dis que j’allais parcourir plus de 100kms parce qu’il fallait que je rattrape les semaines perdues…

Dimanche : un premier jet à 35km

Dimanche 10, après 25km de VTT en gros braquet pour rallier Versailles à Vincennes, j’organisais avec l’association Type 1 Running Team, un entrainement assuré avec XRun dans le cadre de la boucle du diabète. Ensuite, avec les guerriers survivants, nous sommes allé prendre un dossard à la No Finish Line.

FILE0880.JPG

Clélia (186kms) et Nicolas (163km) sur la No Finish Line

Il y avait là des coureurs qui avaient déjà largement plus de 100 kms dans les jambes en 24h et la plupart d’entre eux avaient passé la nuit à courir sous la flotte. Whoo’ ! Je pense en particulier à Nicolas et Clélia que j’ai vu tourner sans relâche pendant 5 jours.

On s’est donc mis à courir avec Adrien et Marie Laure , 1h puis 2h.. jusqu’à arriver doucement à 20kms. 

Un peu plus tard dans l’après midi, le coach Philippe Dheu m’a rejoint et on a commencé à envoyer du pâté.. ! Je pensais faire mon Marathon de l’espoir dans la journée mais le Versailles- Vincennes en gros plateau avait laissé des traces.. (Trace Gps du dimanche)

Mardi : juste pour le fun.

FILE0887.JPG

Philippe Dheu, en préparation pour la Wings For Life Wolrd Run

Après une journée de travail bien remplie et deux jours de repos musculaire, on s’est dit avec Philippe qu’on allait courir « un peu » et reprendre par une petite séance de 30/30.  J’arrive à 16h30 et Philippe, en préparation pour la Wings For Life World Run (à suivre en live sur l’Equipe 21) avait déjà 1h45 dans les jambes avec un 20 x (40/30) à 20km/h... Je décide de ne pas relever ^^ :). On part pour 40 minutes de footing, puis on enchaîne sur 20 x (30/30) à 17km/h.. !

Pour redescendre en température on termine par un footing de récupération jusqu’à arriver à 30kms. A ce moment là, deux options s’offrent à moi : soit je rentre à la maison pour voir le PSG se faire later.. soit je me fais plaisir en continuant tant que tout les voyants sont au vert. La glycémie est au top, je me ravitaille quand il faut, je bois beaucoup d’eau, la gestion du diabète ne me pose aucun problème et j’ai les jambes légères. Je décide de continuer.

Au final, j’embraye jusqu’ à 42,195kms et je fais les 12 derniers km en 4’45/km. Quel pied ! C’était un peu l’occasion d’avoir ma revanche sur le marathon de Paris et de réussir mon premier objectif de la No Finish Line 2016. (Trace Gps du mardi)

FILE0885.JPG

Il faut pas grand chose pour être heureux.

Mercredi, juste histoire de dire.

La veille au soir après le marathon du bonheur, j’ai fais un passage « express » de 2h sur la planche des kinés histoire de remettre les pièces dans le bon ordre. C’est donc en toute sérénité que je suis revenu avec le coach pour terminer la mission, parcourir 100kms sur la No Finish Line = 100€ reversés pour soutenir des projets en faveur d’enfants défavorisés ou malades.

Je sors du taf à 16h pour arriver sur site à 16h40. J’avais un peu moins de 2h pour parcourir les 23kms restants afin de réussir l’objectif. Les 3 premiers kilomètres se font en 5’30/km avec une glycémie ras des pâquerettes (0,9g). On va s’échauffer un peu avant d’attaquer. Il en reste 20 à parcourir sur 1h35 soit une moyenne de 13km/h. Avec le marathon de la veille ça va être tendu du genou !

C’était sans compter le soutien de Philippe, avec qui j’ai du parcourir environ 70km en tout sur les 3 jours de notre participation à la No Finish Line. L’allure est stable en 4’35/km sur les 20kms, la glycémie aussi. Le plan d’entrainement du Marathon de Paris à bien été assimilé. Challenge réussi. Merci Coach (Trace Gps du Mercredi)

L’année prochaine, je serais pas contre un 24h. On en reparle… Pour le moment, on se concentre sur la Boucle du diabète le 23 avril à Vincennes. Je vous y attends les bras grands ouverts.

#NoFinishLine #LaChaineDeLespoir #RunForDiabetes

 

 

MARATHON DE PARIS : J-10 TIC TAC…

Alors alors, on compte les jours ?? !! ? ! Ça, c’est typique du runner qui a fait une préparation sérieuse et qui veut pas s’rater ! A mon avis, le secret là, maintenant, c’est de se détendre et de pas se mettre la pression ! Parce que de toute façon c’est bien trop tard ! La préparation est normalement déjà faite !

L’hécatombe dans le peloton..

Je connais pas mal de coureurs de mon entourage qui se sont blessés dans la préparation. Je fais partis de ces chanceux malheureusement. Oui, ça fait maintenant 15 jours que je ne cours plus et que je ne peux plus suivre mon plan ! Je deviens exécrable ! J’ai laissé ma cheville sur un trottoir rue de rivoli ! Si vous la retrouvez, merci de me la rapporter.

Marathon, pas marathon !?

La question du jour est : « Est ce que je vais pouvoir honorer mon dossard ?  » La seule réponse recevable est celle de mon coach : « Ce serait dommage de perdre tout le travail que tu as fais pendant la préparation et de se détruire pour le reste de la saison, la santé d’abord ! « 

Tout est dit. De toute façon, des marathons y’en a des tonnes et mon sub 3h je compte bien l’envoyer un jour ! Et je vais pas m’arrêter là ! Non non non.

Donc si comme moi tu veux privilégier ta santé et celle des autres, mieux vaut reprendre par une course solidaire qui reverse 100% des inscriptions pour la recherche !  Rendez vous sur la Boucle du diabète le 23 avril prochain à Vincennes ! Et en plus, y’aura plein d’animations. Alors comme dis plus haut…. Pas de pression  ;).

12514003_435874909944391_1414672464050507501_o

MARATHON DE PARIS : OBJECTIF 3H

Dans un mois, ce sera le moment de lâcher les fauves sur les Champs-Élysées! Un peu plus de la moitié de la préparation pour le Marathon de Paris de faite et la tension est déjà palpable ! Le stress et la fatigue s’accumulent, les jambes sont lourdes mais le moral est gonflé à bloc ! Oui c’est dur, mais faut pas prendre l’objectif à la légère et ne rien lâcher !

L’objectif en ligne de Mire

Depuis le 11 janvier, je m’entraine pour passer le Marathon de Paris en moins de 3h.  Le Graal pour un coureur, l’objectif ultime ! En vrai, un simple 2h59’59 » fera l’affaire.. je vais pas faire l’exigeant non plus..
Mon coach Philippe DHEU m’a concocté un menu en 5 séances par semaine sur 12 semaines pour arriver à l’objectif le 3 avril prochain. Je vais vous en dévoiler un petit bout..
ImageProxy.mvc.png

Plan de course sur le Marathon de Paris, le 3 avril 2016

Le plan d’entrainement

Une semaine classique c’est 5 séances, des féculents et du repos ! Beaucoup de repos ! Alors comment ça se décompose tout ça ? Dans une semaine type, il y a :
2 Footings à allure tranquille (8->10km/h)
1 Séance de VMA (vitesse maximum aérobie) courte qui va progressivement vers de la VMA Longue (16->20km/h)
1 Séance au seuil (15km/h)
1 Sortie longue en intégrant des allures Marathon (14km/h)

ATTENTION : Les vitesses ci dessus sont les miennes et ne doivent pas être prise comme référence. A chacun son allure.

PREPA S1 et S2

Exemple de la préparation marathon en 5 séances/ semaine –  Semaines S1 et S2

Sur la semaine du  11 au 17 janvier, cela représente un bloc de 46,6kms. La séance de VMA commence par un échauffement de 20min à allure calme (8-10km/h) pour  pouvoir lancer les répétitions de 30/30. Les 30/30 c’est simple, c’est des répétitions de 30 secondes allure VMA suivies de 30 secondes en récupération. On fait ensuite 10min de récupération. En travaillant la VMA, on va travailler la vitesse

 

La séance au seuil est une séance où nous allons intégrer des allures plus rapides que l’allure marathon. Sur la première séance, le coach m’a fait faire 3x6min à 15km/h. Avec ce type de séance, on va repousser la fatigue pour le jour J et travailler à la limite de la gène respiratoire.

 

La dernière grosse séance de qualité va se faire le week-end car c’est une Sortie Longue. Sur mon plan d’entrainement elle va monter jusque 2h40 en intégrant des allures marathon (2 x 30′).
L’objectif de la sortie longue est double :
Maintenir l’allure de course même avec la fatigue musculaire
– Permettre, par l’utilisation des lipides,  d’économiser les réserves en glycogène sur une plus longue durée, et donc de prolonger l’exercice physique.
12514003_435874909944391_1414672464050507501_o.jpg

Philippe DHEU, Vainqueur de la Boucle du Diabète 2015

Les recommandations du coach Philippe Dheu

Bien sur, préparer un marathon c’est s’entrainer dur ! Mais c’est aussi savoir respecter certaines règles fondamentales comme la récupération et aussi écouter son corps. Voici quelques une de ses recommandations :

  • Respecter les allures de footing
  • VMA courte: Ne pas hésiter à remplacer par footing avec quelques accélérations en cas de fatigue
  • Allure semi : être toujours progressif quand on passe de l’endurance à l’allure semi (même si on est pas dans l’allure des 1ères minutes)
  • Allure semi : ne pas hésiter à être un peu en dessous si c’est difficile (mais légèrement supérieur à l’allure marathon)
  • Allure marathon : progressif après l’échauffement en sortie longue
  • Bien respecter les semaines « allégées » avant les courses de préparation (Trail, Semi..)
  • Récupération après course de préparation: Alléger un peu si trop de fatigue
  • Hygiène de vie adaptée: Sommeil important surtout entre le 15 fev et 13 mars (période chargée) / Féculents avant et après les séances durs et longues

25/02 – PASTA RUNNING PARTY – GAGNEZ VOS DOSSARDS

La Runnosphère organise comme tous les derniers jeudi du mois sa traditionnelle Pasta Running Party. Pour cette 61ème édition, ils vous proposent de venir gagner vos dossards pour la Boucle du Diabète 2016 !!

Au menu Kdo : 1 Dossard pour le 6h, 2 dossards pour le 10km et 2 dossards pour le 3km.

Quelques membres du Type 1 Running Team vous parlerons de leur gestion du diabète  pendant l’effort et expliquerons l’importance d’une bonne alimentation (Gestion des stocks de glucides en course, gestion d’une hypoglycémie… D’ailleurs qu’est ce que c’est ça ? Quels sont les symptômes ?

La marque Mulebar France sera aussi présente pour présenter ses produits et une nouveauté en exclusivité  pour les pastarunners !

Rendez vous jeudi 25 février en compagnie du Team et de la Runnosphère au bar restaurant les pieds sous la table (130 rue Saint Maur, 75011 Paris)

12728970_1076748689054779_2655007149168974984_n

10 KM DE MALAKOFF- HUMANIS / ECLAS

C’est sous les couleurs d’Humanis et toujours pour la bonne cause que je me suis engagé sur les 10kms de Malakoff. Non pas que j’avais une envie particulière de mettre du rouge pour une fois, mais parce que François FOUCHER, représentant Humanis, m’avait invité.

12645047_1690669214551457_5250243764053948218_n

Au centre François FOUCHER (Humanis) et à droite Emir BELKAHIA (lapins Runners)

Courir pour l’association ECLASlogo d'ECLAS - 2 ours bleu et rose

Chaque année, Humanis s’engage pour les associations. Et en 2016, c’est pour l’association ECLAS que le groupe humanis reverse 1€ par kilomètres parcourus. Le combat quotidien de l’association ECLAS porte sur les nourrissons atteints d’amyotrophie spinale de type 1. Appelée également maladie de Werdnig Hoffmann, c’est une maladie héréditaire, neuromusculaire et dégénérative.

C’est donc pour ECLAS que je suis engagé, pour la bonne cause, pour le plaisir, mais aussi pour la performance en ce qui me concerne.

Courir pour le plaisir et les rencontres !

Oui, c’est bien beau de passer son temps à blogger et sur les réseaux sociaux mais c’est quand même vachement plus sympa de rencontrer la communauté pour de vrai. J’ai passé presque tout mon après midi avec les Lapins Runners et je vous invite à vous rendre sur leur blog ! Ils sont fous et ils sont doux. Une belle rencontre.

LAPINS.jpg

Emir et Carole (Lapins Runners), qui se sont proposés pour distribuer des Flyers pour la Boucle du diabète 2016. Ils sont adorables ces lapins.

RP en vue ?

T.pngEn novembre, j’ai pu établir un RP sur 10km en 36’57 à Chartres. Dans le cadre de ma prépa’ marathon, j’ai voulu essayer de le confirmer.

C’était sans compter un laçage douteux qui m’a couté quelques secondes et un départ bien trop rapide… J’en ai d’ailleurs payé les frais au 7ème et au 8ème kilomètre.

Bon, il faut quand même avouer que j’ai la préparation du marathon dans les jambes et que j’ai les cuisses chargées dès le départ. On s’envoi quand même de sacrés blocs à l’entrainement, ça piquent..

Au final, le 10km se boucle en 37’22 avec une belle première place parmi les coureurs d’Humanis :). Chouette alors !

De bonne augure pour l’objectif marathon en sub 3H ! #ObjectifParis

12695072_945908205501305_6431805440047156601_o

12696748_1222966151064292_29631630_o